Se lancer en tant que diététicien libéral et ouvrir son propre cabinet | Partie 5

Marie Muller est diététicienne nutritionniste au Mans. Elle a terminé son BTS en 2016 et s'est lancée en libéral quelque temps après. Nous l'avons invité a partagé son expérience en tant qu'entrepreneuse et a listé le pas a pas pour se lancer, de la création de son entreprise à l'ouverture du cabinet.

Cet article est le dernier d'un ensemble de 5 articles dans lesquels Marie nous explique tout le nécessaire à la réussite en tant que diététicien nutritionniste en libéral !

Après avoir traité toute la paperasse, choisi un lieu, l'ameublé et le décoré, et encore avoir assuré sa visibilité sur Internet, il est temps de préparer le début de votre activité au nouveau cabinet !

L’ouverture

Maintenant que vous êtes 100% connecté, retour dans la vie réelle, on ouvre le cabinet !

1 - On créer l’événement

Vous ouvrez votre cabinet, et ça tout le monde doit le savoir ! Alors concrètement, on fait comment ? Voici quelques idées :

- Une soirée d’ouverture
Vous pouvez organiser une soirée, un brunch, un apéro-dinatoire pour l’ouverture de votre cabinet. Si vous avez déjà une patientèle, vous sélectionnez quelques patients fidèles, des amis, votre famille. Vous pouvez même faire gagner des places sur vos réseaux.

Pendant la soirée vous prenez des photos, en parlez sur les réseaux. Et le lendemain vous faites un articles de blog dessus, vous postez les photos sur votre fiche Google My Business et le tour est joué, bouche à oreille assuré !

- Jeux-concours sur les réseaux
Le jeu-concours est un très bon moyen vous créer de la visibilité. Pourquoi ? Tout simplement parce le principe des jeux concours et que l’on invite des « amis » à participer aussi ! Vous maximiser donc vos chances de vous faire connaitre. Vous pouvez y faire gagner des bilans nutritionnels ou un suivi complet par exemple.

- Une promotion pour l’ouverture
On a tous déjà lu : « avec le code BIENVENUE » vous avez 10% sur votre première commande ! Et bien oui, même en diététique, c’est possible. Vous pouvez, par exemple, proposer -25% sur tous vos bilans nutritionnels pendant le premier mois d’ouverture.

Cela permet à vos futurs patients de tester votre fonctionnement et d’y adhérer plus rapidement. Et pour vous, c’est un moyen d’améliorer votre suivi grâce aux retours de ces « testeurs », pour avoir un travail plus qualitatif et pertinent.

2 - On s’entour d’un réseau de professionnels

Ce procédé est vieux comme le monde, mais il fonctionne toujours aussi bien !

On fait une recherche rapide sur Google Maps, pour cibler les différents professionnels de santé et du bien être qui entourent notre cabinet (médecin, kiné, ostéopathe, hypnothérapeute, kinésiologue…). On pense aussi aux clubs et aux salles de sport.

Vous avez ensuite 2 possibilités :

  • Partir à leurs rencontres
  • Passer un coup de file pour vous présenter

Personnellement, je trouve l’exercice assez difficile, donc restez dans un domaine où vous vous sentez à l’aise. Même si se lancer des défis, ça fait avancer !

Et n’oubliez pas de vous créer des cartes de visite, c’est essentiel pour le réseau. Vous en laisserez aux autres professionnels pour qu’ils puissent les donner à leurs patients/clients.

3 - On mise sur les partenariats

Les partenariats font également parti de la création de votre réseau. Mais ils vous permettent d’en élargir le champs et de communiquer avec d’autres types de professionnels.

On créer quels types de partenariats et avec qui ? Vous avez plusieurs possibilités :

  • Un partenariat avec des professionnels de santé ou du bien-être :

Avec une « exclusivité » (vous conseillez uniquement ce professionnel à vos patients si ils sont intéressés)

Avec une réduction (vous créez une réduction commune avec votre partenaire, qui sera profitable pour sa patientèle et la vôtre).

  • Un partenariat avec des commerces :

• Magasins alimentaires

• Centres esthétiques

• Salle de sport

Comme pour les professionnels de santé, vous n’avez plus qu’à créer une réduction commune.

4 - On se fait confiance

Je sais à quel point il est stressant et éprouvant d’ouvrir son cabinet. On a l’impression qu’il y’a des milliers d’étapes avant d’y arriver… Et ça n’est pas totalement faux.

Mais c’est possible, soyez-en convaincue, vous allez y arriver ! Vous en êtes là parce que vous êtes passionné(e), parce que vous avez des choses à enseigner et à partager. Vos acquis sont là, vous avez les armes et les connaissances.

Soyez juste vous-même et créez votre propre vision de la diététique.

A très bientôt futur(e) collègue !


Nous remercions Marie Muller pour cet ensemble d'articles qui décrivent toutes les étapes de l'ouverture d'un cabinet de nutrition et diététique.

Si vous avez d'autres idées de contenu que vous aimeriez voir sur notre blog, faites-nous en part ! Envoyez-nous vos suggestions à support@nutrium.com.