L'impact de la COVID-19 sur la vie de 650 professionnels de la nutrition dans le monde

Une enquête menée par Nutrium auprès de 650 professionnels de la nutrition du monde entier visait à répondre à la question : quel a été l'impact de la pandémie dans le domaine de la nutrition ?

La pandémie causée par le virus SARS-CoV-2, communément appelé COVID-19, a eu un impact profond sur l'activité des professionnels dans différents domaines dans le monde. Mais quels sont les changements dans l'activité professionnelle des diététiciens et professionnels de la nutrition ? Comment la pandémie a-t-elle impacté le quotidien de ces professionnels, quelles ont été leurs plus grandes difficultés, et quel espoir ont-ils pour l'avenir ?

Pour obtenir toutes ces réponses, l'équipe Nutrium a créé une enquête approfondie et complète, qui a été traduite en anglais, français, espagnol et portugais. Cette enquête a ensuite été largement diffusée via les réseaux sociaux et par courrier électronique, afin de toucher le plus grand nombre de professionnels possible.

Entre le 1er janvier et le 28 février 2021, un total de 650 réponses ont été obtenues de le part de professionnels de la nutrition dans plus de 15 pays. Les pays avec le plus grand nombre de réponses ont été le Portugal, le Brésil, la France, l'Espagne, l'Italie et les États-Unis. Cependant, des réponses ont également été obtenues de professionnels de pays aussi divers que le Royaume-Uni, l'Argentine, le Mexique, l'Afrique du Sud, l'Inde, la Belgique et d'autres.

L'enquête, composée de 25 questions, visait à comprendre l'évolution de l'activité des diététiciens, en ciblant des sujets tels que la situation professionnelle, l'évolution du nombre de consultations, les mesures d'adaptation à la nouvelle réalité en ligne, la productivité et autres.

En observant les données, nous concluons rapidement que les professionnels de la diététique ont été confrontés à des défis majeurs depuis le début de la pandémie, et qu'une grande partie a mis en place plusieurs changements pour suivre le rythme de la situation.

Situation professionnelle des diététiciens

L'une des données qui démontre le plus clairement l'adaptation à la nouvelle réalité est l'évolution de la situation professionnelle des répondants. Avant le début de la pandémie, 74% des diététiciens menait son activité en présentiel, et seulement 4% travaillaient à distance au quotidien. Après le début de la pandémie, ces chiffres ont radicalement changé, l'activité en face à face n'étant la norme que pour 30% des personnes interrogées, et le télétravail étant le quotidien de 20 % des professionnels.

Le taux de chômage a augmenté de manière significative parmi les professionnels qui ont répondu à l'enquête : il y a eu une augmentation de 72% du nombre de chômeurs (de 53 à 91 individus). Au total, 3% des répondants ont subi un licenciement ou une situation similaire, étant contraints d'interrompre temporairement leur activité professionnelle.

Coûts liés à l'activité profesionnelle

Mais il n'y a pas que dans la situation professionnelle qu'il y a eu des changements drastiques : la pandémie a également eu un grand impact sur la demande de consultations diététiques et sur le nombre de patients. Plus de la moitié des professionnels de la nutrition ont vu la demande pour leurs rendez-vous diminuer et 66% ont vu le nombre de patients suivis réduire.

Bien que la plupart des diététiciens aient perdu des revenus, en raison de la baisse de la demande, seuls 36% des répondants ont réduit les coûts liés à leur activité professionnelle, contre 64% qui ont maintenu les mêmes dépenses qu'avant. Cela signifie que la plupart des professionnels a maintenu les dépenses fixes mais a vu son salaire réduire, provoquant une situation de déséquilibre qui, à long terme, n'est pas soutenable pour la poursuite de l'activité professionnelle.

Parmi les professionnels qui ont réduit leurs dépenses, la réduction la plus courante concernait les outils de travail (52%), suivie par le loyer/la location d'espace de travail (41%) et la promotion rémunérée de leurs services (34%). Moins expressive, mais tout de même significative, a été la réduction de l'offre de services/avantages supplémentaires aux patients (27%). L'option la moins fréquente était le licenciement des employés/collaborateurs (11%), ce qui peut indiquer qu'il s'agissait d'une mesure de dernier recours pour la plupart des professionnels.

Outils pour le suivi à distance

Toujours en ce qui concerne les outils de travail, il a été possible de retirer des conclusions intéressantes de cette enquête. Whatsapp était le troisième outil le plus utilisé avant la pandémie (après Excel et Word), mais il est passé à la première place pendant la pandémie, étant utilisé par 70% des personnes interrogées après son début. L'utilisation d'outils d'appel vidéo, à savoir Google Meet et Zoom, a également augmenté de manière significative (respectivement 204% et 176%). L'utilisation des systèmes de paiement en ligne a également considérablement augmenté (44%).

Ces données prouvent que les professionnels de la nutrition ont eu du mal à s'adapter à la nouvelle réalité en ligne, en utilisant plus que jamais des outils qui facilitent le contact patient à distance, les consultations par visioconférence et les paiements en ligne.

D'autre part, certains outils qui étaient largement utilisés avant la pandémie ont connu une baisse de leur utilisation pendant la pandémie. Les cas les plus évidents sont ceux des terminaux de paiement automatique, justifiés par la diminution des consultations en face à face, et des logiciels de nutrition, qui, étant un outil payant, ont été remplacés par d'autres alternatives gratuites, même si cela impliquait un effort accru d'utilisation de plusieurs plateformes dans un seul but. Ceci a été la réalité de tous les pays confondus, bien que pour certains d'entre eux, l'utilisation de ces outils ait augmenté.

Priorités liées à l'activité et avenir

Les priorités des professionnels de la nutrition ont également changé au cours de l'année 2020. La priorité numéro un pour plus de la moitié des professionnels était d'obtenir plus de patients. La fidélisation de la patientèle et l'adaptation au modèle en ligne étaient également une priorité pour la plupart des professionnels (45%), ainsi que la promotion des services sur différentes plateformes (33%). Au contraire, se spécialiser dans un domaine de la nutrition et développer l'entreprise en embauchant de nouveaux employés ou en ouvrant de nouveaux espaces a perdu de l'importance à ce stade.

Lorsque nous comparons ces données avec les données pré-pandémiques, la différence devient claire. L'adaptation de l'activité professionnelle aux consultations en ligne a augmenté de 440%, prouvant que c'était une priorité avec très peu de poids avant la pandémie, mais qu'elle est soudainement devenue l'une des plus pressantes.

La promotion des services sur différentes plateformes a également enregistré une forte augmentation (56%), justifiée par la tentative d'augmenter la visibilité et d'attirer de nouveaux patients.

Toutes ces données démontrent qu'en effet, la pandémie de COVID-19 a eu un impact négatif sur l'activité des professionnels de la nutrition partout dans le monde, c'est pourquoi il est essentiel de soutenir ces professionnels, pour assurer la prospérité de ce métier.

Cependant, nous avons également conclu que ces professionnels ont fait preuve d'une grande résilience et adaptabilité, il sera donc intéressant de vérifier, à l'avenir, si certaines des adaptations au modèle en ligne deviendront courantes et seront intégrées dans la méthode de travail de ces professionnels.

Pour l'avenir, il n'y a encore aucune certitude, mais 40% des personnes interrogées pensent que la situation professionnelle s'améliorera bientôt. En attendant, l'effort et le travail constants se poursuivent, afin que les patients aient le meilleur suivi possible, même si à distance.


À propos de Nutrium

Nutrium est un logiciel de nutrition qui comprend toutes les fonctionnalités nécessaires pour optimiser les consultations diététique et permettre aux professionnels de la nutrition d'assurer le suivi des patients au quotidien. Il est actuellement utilisé par plus de 120 000 professionnels, se démarquant comme l'une des solutions les plus complètes et les plus fiables pour les professionnels de la nutrition dans le monde.

Le logiciel peut être personnalisé et adapté à différentes méthodologies de travail. Il permet, entre autres fonctionnalités, le regroupement des données du patient, l'enregistrement de toutes les informations de la consultation, la création de plans alimentaires et de recettes et l'obtention de l'analyse nutritionnelle respective.

Depuis quelques mois, Nutrium s'est donné pour mission d'aider les professionnels à s'adapter à la nouvelle réalité, afin qu'ils puissent désormais intégrer des outils de visioconférence et de paiement en ligne à leurs consultations. le logiciel inclut une plateforme de prise de rendez-vous en ligne et une application mobile pour les patients, avec messagerie instantanée.